Derniers articles

Picotement doigt : des complications graves possibles ?

By Antoine
12
Picotement doigt

Les jambes et les bras peuvent parfois être victimes d’un manque d’irrigation causant une sensation désagréable de picotement. Le phénomène de picotement dans les doigts peut souvent être dissipé en agitant le membre atteint. Bien qu’anodine dans la grande majorité des cas, cette condition ne doit pas être négligée car elle peut être le signe avant-coureur de pathologies neurologiques graves si elle est rencontrée de façon récurrente. A quoi est donc dû le picotement dans les doigts ? Comment savoir s’il faut consulter, et surtout est-ce curable ?

Les picotements dans les doigts, quand s’inquiéter ?

Le terme scientifique exact pour décrire la sensation de fourmillement et de picotement dans les extrémités de la main est « Paresthésie ». Ce phénomène peut être constaté chez un sujet qui est resté trop longtemps dans une mauvaise posture. Le flux sanguin affluant vers le membre touché est alors ralenti par la posture gênante et les nerfs sensoriels de celui-ci sont excités au passage. Le picotement dans les mains est localisé le plus souvent sur le bout des doigts, où les nerfs sont les plus abondants. Mais il arrive parfois que les fourmillements soient ressentis sur toute la surface de la main, allant jusqu’au coude dans de rares cas.

La paresthésie est une condition médicale complexe, les picotements dans les doigts peuvent parfois être accompagnés des symptômes adjacents comme les sensations de brûlures vives et l’engourdissement temporaire. Le plus souvent, le fourmillement des doigts est une forme bénigne de troubles neurologiques qui disparaît aussi souvent qu’elle n’apparaît. Cependant, cette condition peut s’aggraver dans certains cas et aller jusqu’à nécessiter une hospitalisation et une prise en charge d’urgence. Voici les signes avant-coureurs d’une complication :

  • Des crises récurrentes et de moins en moins espacées.
  • Une paralysie partielle ou totale du membre.
  • Des délais de crise prolongés.
  • Une hausse d’intensité des crises.

Quelles sont les causes du picotement dans les doigts ?

Picotement doigt

Hormis la forme anodine rapportée à une mauvaise circulation sanguine, la paresthésie peut également être causée par plusieurs facteurs environnementaux extérieurs, dont :

  • Mouvement répété (cause professionnelle).
  • Carence en vitamine B12.
  • Alcoolisme.
  • Exposition aux substances toxiques.

Et plus récemment, les ondes émises par les téléphones portables ont été mises en cause. Elles attaqueraient directement le cortex cérébral, véritable quartier général du système nerveux, et provoqueraient donc des dysfonctionnements au niveau des terminaisons nerveuses.

Si le phénomène de fourmillement des doigts n’est pas une condition médicale à risque en lui-même, celui-ci peut être provoqué par d’autres maladies bien plus graves.

Syndrome du Canal Carpien et picotements

Ce syndrome est reconnu comme étant un état de compression très fort ressenti sur le nerf carpien médian, situé sur le poignet. En dehors de la faiblesse que cette pathologie inflige à la main atteinte, des picotements à répétition peuvent être ressentis également sur les doigts.

Les picotements des doigts et la spasmophilie

Aussi appelé état de surexcitation musculaire et nerveuse, ce syndrome touche généralement les personnes anxieuses. Il peut se manifester sous la forme de spasmes au niveau des muscles, respiration accélérée ainsi que des fourmillements au niveau des extrémités des membres supérieurs.

Diabète, cause possible des picotements

L’accumulation de lipides et de sucre dans le sang provoque l’altération des terminaisons nerveuses. Cette sous-condition est appelée « neuropathie diabétique » et provoque, en plus d’un picotement dans les mains, des douleurs dans celles-ci.

Picotements des doigts dus à la maladie de Raynaud

C’est une maladie chronique qui affecte la circulation sanguine dans le corps entier. En résultat, les extrémités (doigts, nez, orteils, oreilles) sont sujettes à des picotements fréquents.

Un traitement radical pour les picotements des doigts ?

Malgré le progrès de la technologie, aucun remède contre les fourmillements des extrémités de la main n’est encore disponible malheureusement. Cependant, selon le facteur qui a instigué l’apparition du phénomène, il existe des solutions plus ou moins radicales. Quand le picotement est dû aux facteurs extérieurs, un changement dans les habitudes du sujet est parfois suffisant pour voir des résultats concrets, à titre d’exemple :

  • Le maintien d’une position confortable au travail.
  • Le sevrage alcoolique.
  • La prise de compléments alimentaires.

Pour ce qui est des facteurs extérieurs non-conventionnels, il faut tâcher de les minimiser au maximum. Le téléphone portable par exemple, peut être équipé d’un patch anti-ondes. Ce dispositif assurera une protection contre les ondes et diminuera donc le risque de picotement des doigts. Dans le cas de fourmillements dus à une pathologie sévère, le traitement de fond de celle-ci peut être une solution. Pour ce qui est du syndrome du canal carpien, une chirurgie réparatrice peut également donner d’excellents résultats.

Ajouter un commentaire